jeudi 18 mai 2017

Deux journées estivales

Le jardin est écrasé de soleil, 
c'est un peu trop, un peu trop tôt, 
(y compris pour la jardinière "normandisée")
mais heureusement,
cela ne va pas durer.

La rose "Francis Blaise" se cache du soleil.

En vrac, voici ce qui se passe à la mi-juin au Jardin de Darius.

La verrue bleue a disparu, 
nous l'avions volontairement placée là où la pelouse était surtout composée de pissenlits, 
ce sera l'occasion de semer du gazon:
 
C'est la fin des tulipes "Menton", qui n'apprécient guère d'avoir si chaud:


Je réalise la difficulté de réussir des photos dans les jardins du sud, éclaboussés de lumière:


La pivoine a eu trop chaud et a rapidement fané,
mais j'ai quand même eu le temps de faire un bouquet:

La chaleur stimule les floraisons:

Une association pas si ratée à la fanaison ☺:

La passiflore renaît, pour mon plus grand plaisir:

De jolies surprises sortent encore de terre:
Mes 2 Dahlias "Who Dun It", qui n'avaient pas été hivernés, sortent malgré les assez fortes gelées.
Une ipomée semée "au petit bonheur la chance" début avril.
Les pois de senteur du SOL, ceux de Lulu de Sologne si ma mémoire est bonne.

Les roses arrivent, même si beaucoup de boutons sont morts:
La première rose bien moche de "Zéphirine Drouhin" !



Ça ne pouvait finir qu'en orage:


Les températures vont rebaisser drastiquement, 
faut-il que nos plantes soient solides pour résister à ces variations ! 

Quant à moi, cela m'arrange, 
je déteste faire cours avec 30°C dans ma salle, 
 devant de pauvres élèves liquéfiés
(35°C dans les couloirs au moindre rayon de soleil).

22 commentaires:

  1. Fan de ce rosier Francis Blaise! Il va falloir que je me mette à sa recherche.....
    Bonne journée, Véro

    RépondreSupprimer
  2. quel plaisir cette fin de printemps, n'est ce pas? on ne sait où donner de la tête ou tourner ses yeux..
    la pluie est la bienvenue, surtout la nuit..:-)
    bonne journée

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est un peu trop en dents de scie à mon goût: sec puis froid puis chaud à nouveau avant le déluge.

      Supprimer
  3. C'est déjà joliment fleuri chez toi!
    La météo est très variable ce printemps. Le soleil devrait revenir ce week end!
    En attendant, les mauvaises herbes s'en donnent à coeur joie!
    Bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah, les mauvaises herbes, elles sont toujours au rendez-vous !
      J'espère qu'il fera beau ce weekend, on doit aller à Graines de Jardin à Rouen.
      Aude.

      Supprimer
  4. Tu ne fais pas un nouveau massif à la place de la verrue? Après trois jours de canicule (31,32°) la pluie est enfin là ici aussi, ça tombe bien j'attends un colis de P.de F. la terre sera bonne a travailler. J'aime bien la teinte de tes lupins. Bonne journée.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Un nouveau massif par an, c'est bien assez !

      Supprimer
  5. Cette pluie fait du bien au jardin après ces quelques jours bien chauds. Je suis étonnée de voir que tu avais encore des tulipes à la mi-mai. J'adore ton lupin rose. C'est la Châtelaine ? J'en ai planté un pied il y a un peu plus d'un mois. Je ne pense pas qu'il me donnera de fleurs cette année. Bonne journée !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ces tulipes sont à l'ombre jusqu'à 16h et c'est en plus une variété tardive. Quant au lupin, je ne connais pas la variété, c'est un cadeau d'une collègue. La floraison ne dure pas longtemps, je ne parviens pas à les faire refleurir (tu sais le faire, toi ?) mais j'aime leur feuillage aussi.

      Supprimer
  6. Tu as raison les élèves liquéfiés ce n'est pas terrible. ..surtout que cela ne les empêche pas d' ètre bavards...
    Le jardin explose de flotaison en une nuit ! Chaleur pluie...un bon ménage !
    Profite bien de ton jardin !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Les bavardages sont contrôlables, contrairement au manque de motivation !

      Supprimer
  7. Normandie/ Hauts de France, même combat ! Et je suis tout à fait d'accord avec cette remarque sur les photos de plein soleil ! Je trouve que les photos ne sont jamais si jolies (ou douces) que sous un soleil un peu gris... Mais ce n'est que mon avis. Bonne fin de semaine.
    Natacha

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Réussir à photographier un jardin du Sud est une gageure !

      Supprimer
  8. Malgré la chaleur tes floraisons sont superbes. En revanche, le déluge est une catastrophe chez moi :-(((

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Sur le moment, tes plantes ont dû s'affaisser mais ces derniers jours, avec le soleil, elles ont dû se redresser et apprécier.

      Supprimer
  9. Entre le soleil et la pluie, mon jardin n'est pas aussi beau que le tien...

    RépondreSupprimer
  10. Pour tes photos vers 7 h du mat ou bien après 18 h en cette saison
    tu verras ... Un grand changement les couleurs seront 10 fois mieux
    et ouiiii .... les plantes en voient de toutes les couleurs en ce moment..
    le beau temps arrive cette semaine .. bon courage pour tes cours et tes élèves bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. 7 heures du matin ? !
      Mais moi à cette heure-là, soit je me prépare pour aller au travail, soit je suis au fond de mon lit ;-)

      Supprimer
  11. Le soleil, notre lot bien souvent ici pour les prises de vue au jardin. Je ne vais pas m'en plaindre mais s'en accommoder nécessite quelques ajustements en termes d'horaire. Je photographie de préférence tôt le matin, à l'ombre en pleine journée et le soir quand la lumière décline un peu. Sinon, au soleil, le contre-jour peut être assez flatteur. Ta 4ème photo me plaît beaucoup. Le massif est très harmonieux. Pour la prise de vue, j'aurais baissé un peu l'appareil pour accentuer le foisonnement des formes et couleurs, aspect que tu voulais mettre en valeur et que l'on ressent ( mais je peux me tromper ). Les pivoines ici ne font qu'un petit tour mais quel tour ! Elles méritent bien qu'on leur fasse une place. Belle journée

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est ce que j'avais essayé de faire sur un article précédent, pour mettre en valeur les aulx:
      http://jardindedarius.blogspot.fr/2017/05/aux-grands-maux-les-grands-remedes.html?m=0

      Supprimer